Noir bazar
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -60%
-60% sur l’extracteur de jus FAURE FJ-4541
Voir le deal
39.99 €

Rien à voir mais quand même...

Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Rien à voir mais quand même...

Message par Varg le Ven 10 Avr - 18:13

Une interview plutôt intéressante de Mona Chollet sur l'imaginaire sarkozyste :

Le triomphe de Sarkozy résulte d’une manipulation à grande échelle des imaginaires

Bonne lecture !
Varg
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par novi le Ven 10 Avr - 20:36

Varg a écrit:Une interview plutôt intéressante de Mona Chollet sur l'imaginaire sarkozyste :

Le triomphe de Sarkozy résulte d’une manipulation à grande échelle des imaginaires

Bonne lecture !

Marrant, il me souvient avoir évoqué cela avec elle et E Chouard, plus dame Maillard- une petite discussion à la sortie d'un congrés à Nantes.( Chouard doutait, petite déprime sans doute).

Du coup, j'ai une impression que le truc est sorti dans le vide, que tout ça patine dans une certaine semoule, même avec le recul de quelques mois.

Mais bon, tant mieux pour ceux qui découvre ce bouquin maintenant.
novi
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par Varg le Ven 10 Avr - 22:28

novi a écrit:Mais bon, tant mieux pour ceux qui découvre ce bouquin maintenant.
Voilà où tu serais utile, toi qui avais déjà lu il y a un an ce livre... Tu aurais dû nous en informer, nous le commenter, nous le disséquer. ce que tu aurais pu d'ailleurs faire dans ton précédent message au lieu de ne rien dire, il n'était pas trop tard... A moins que tu n'aies fait que papoter avec Mona sans lire le bouquin ?
Varg
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par novi le Ven 10 Avr - 22:46

A moins que tu n'aies fait que papoter avec Mona sans lire le bouquin ?

J'avoue qu'il y a un peu de ça ! je sais c'est honteux ! D'autant qu'il est :je suppose, édité chez L'Atalante à deux pas de chez moi...

Pour me rattraper, je peux vous parler du Lieu Unique, un endroit qui plairait à Stalker, l'ancienne usine LU avec son clocher mythique, reconvertie en espace culturel où la charmante Mona a dû se sentir perdue au début, un congrés un peu bizarre dans un endroit zarbi, presque du polar... C'était censé donner la parole au peuple du web, mais peu l'ont prise, cette parole qu'on disait spoliée pourtant, difficile de passer de l'ombre à la lumiére, fut-elle celle d'un entrepot, la triste habitude de l'anonymat sans nul doute...

Une rencontre fugace, elles avaient faim et j'étais attendu au festiv du cinoche ibérique ; il y a des moments de vie comme ça, un peu coinçés entre peu de temps et tellement à dire...
novi
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par Varg le Ven 10 Avr - 23:48

Sacré farceur !
Varg
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par novi le Sam 11 Avr - 11:11

Varg a écrit:Sacré farceur !

Merci mon ami ; J'ai souvent l'impression de passer pour un auteur sans humour - me voilà grandement rassuré !

Plus sérieusement dans mon cas, à n'avoir parcouru cet ouvrage plutôt que d'en avoir fait mon livre de chevet, ne peut faire l'objet que de circonstances atténuantes : pensez donc : lorsque l'année qui précéda l'election de l'individu cité dans l'ouvrage, de l'anti-sarkozysme, nous en étions repus jusqu' plus soif...

Grosse fatigue donc, lors de l'après élection du cuistre tant abhorré.

Ce qui améne fatalement à une reflexion sur les délais d'édition, entre la production de l'auteur parfois en totale adéquation avec l'heure, le jour ou il a écrit - puis le fatal délai éditorial qui va en délayer l'impact possible.

Stalker nous parlait sur un autre fil, que pour étre édité, il pouvait valoir la peine d'accepter un changement du titre, une couverture non désirée ( dans le cadre d'un premier bouquin, bien sur, pour se faire connaitre ).

J'y suis pour ma part, viscéralement hostile - le titre est l'âme d'un livre, la couverture son habit ...pire même, les deux doivent former un tout indissociable.

ET l'on peut rajouter à ce cadre idyllique ; la pertinence de la date de sortie.

A cet effet, je pense, je le ressens comme ça, que l'essai de Mona Cholet est sorti trop tard ( démonter un mécanisme aprés-coup ). Peut-étre, certainement ; prendra -t-il sa valeur historique dans l'après Sarkozysme.
novi
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par Varg le Sam 11 Avr - 12:28

Sacré farceur donc...

novi a écrit:A cet effet, je pense, je le ressens comme ça, que l'essai de Mona Cholet est sorti trop tard ( démonter un mécanisme aprés-coup ). Peut-étre, certainement ; prendra -t-il sa valeur historique dans l'après Sarkozysme.
A l'exception de quelques clairvoyants omniscients – catégorie dans laquelle txoa te classe irrémédiablement, moi j'avoue j'hésite encore –, nous sommes un certain nombre à plutôt aimer qu'on nous aide à comprendre les choses. Eh oui ! jamais touchés par la révélation ultime nous faisant embrasser tous les mystères de l'univers en une équation, nous sommes des besogneux de l'apprentissage et, dès lors que nous vivons toujours et pouvons agir sur le monde, cet apprentissage n'est jamais vain.

Bien sûr, nous envions les omniscients, qui voient déjà le après sans efforts et l'envie c'est mal, mais nous sommes de petites gens et nous subirons, têtes baissées et encore, les « j'vous l'avais bien dit » rétrospectifs que ces hommes, nés des Dieux, nous infligerons alors.
Varg
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par novi le Sam 11 Avr - 12:41

Bien sur mon ami et je salue votre humilité, mais je crois cependant qu'il n'est pas besoin d'étre devin pour entrevoir l'après-sarkozysme, vu quelques précédents plus éloignés, S comme Salinas par exemple ( un illustre refugié Suisse ).

Quant à ne pas subir, il s'agit peut-étre seulement d'une question existentialiste...
novi
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par Varg le Sam 11 Avr - 14:18

Elizabeth Tessier a écrit:mais je crois cependant qu'il n'est pas besoin d'étre devin pour entrevoir l'après-sarkozysme
Sacrée farceuse va !

Paco Ignacio Turbo 33 a écrit:vu quelques précédents plus éloignés, S comme Salinas par exemple ( un illustre refugié Suisse ).
et Z comme Zorro ?

Estun Humanisme a écrit:Quant à ne pas subir, il s'agit peut-étre seulement d'une question existentialiste...
Ou d'une affirmation structuraliste, comme dirait Claude "501" Levi-Strauss ?
Varg
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par novi le Sam 11 Avr - 15:45

Mais mon pauvre ami, les français ne sont pas un peuple lucide ni réaliste - il suffit de les regarder avec un regard d'étranger pour le comprendre...

D'ailleurs, la littérature le démontre de jour en jour et il ne s'agit pas que d'un déclin annoncé !
novi
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par stalker le Sam 11 Avr - 16:28

novi a écrit:
Stalker nous parlait sur un autre fil, que pour étre édité, il pouvait valoir la peine d'accepter un changement du titre, une couverture non désirée ( dans le cadre d'un premier bouquin, bien sur, pour se faire connaitre ).

J'y suis pour ma part, viscéralement hostile - le titre est l'âme d'un livre, la couverture son habit ...pire même, les deux doivent former un tout indissociable.

Oui, et je suppose que tu t'es fait torture pour ne pas nous rappeler que l'auto-édition peut être un remède à ces inconvénients ? Je partage ton point de vue, en connaissance de causes. Le tout est de savoir ce qu'on veut, mais aussi de mesurer les risques, d'évaluer dès le départ les sacrifices qu'on est prêt à faire, ou pas. Expérience douloureuse, non seulement pour le roman lui-même (son contenu), mais également pour soi-même, nos exigences. Le tout est aussi de garder en tête qu'on intègre un réseau qui dépasse largement notre personne et qu'on n'est pas seul à bord. Il y a des règles, à prendre ou à laisser, à discuter, à négocier, quand c'est possible.

Je sais bien ce que tu vas me répondre à ce sujet, mais de nombreux exemples d'auteurs qui se sont entêtés à rester seuls à bord ont rendu des désastres, non seulement en terme de finition de texte, mais aussi de mise en page, de maquette, de graphisme, etc. Tu vois de quoi je parle.
Mais bref, on pourra peut-être ouvrir un fil spécifique sur ce sujet. Celui-ci parle d'autre chose.

A propos, dans le cadre de votre discussion, au lieu "d'après sarkozysme", je dirais plutôt "après capitalisme". Ceci permettrait d'oublier un peu le représentant de l'Etat et de considérer précisément la situation avec un regard d'étranger, ou plutôt de considérer le monde sous un angle plus large. Les Guignols nous ont filé de sales habitudes.
stalker
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par novi le Sam 11 Avr - 16:58

On ne peut pas laisser dire que l'après-sarkozsyme débouchera sur un après-capitalisme...je sais, mes amis de chez le Mono le pensent, du moins veulent y croire, mais ce sont pour beaucoup des réveurs, des intellectuels et avant qu'ils nous refassent le monde, d'autres l'auront parcouru à leur place ( en avion et en 4X4 ).

A moins que tu aie voulu dire que le capitalisme actuel allait glisser et pas que sémantiquement pour une fois, vers un capitalisme plus sauvage encore... Loach le pense, je le pense, et Agnés du Mono un peu !

Pour l'autre apparté, non je ne pensais pas particuliérement à l'auto-édition en fait ( ils sont voués à se transformer en éditeurs classiques à un moment, la puissance financiére venant, ils engrangent énormément d'argent et justement le systéme capitaliste fera que ... ). Non, j'écrivais cela en pensant qu'il y a des éditeurs capables de négocier cela, même avec un nouvel auteur ( probléme récurrent en France de l'agent littéraire aussi ). WRath sur son blog en parle trés bien d'ailleurs.

Je crois que c'est plus un probléme de type d'ouvrage que d'une simple ligne éditoriale de type maillot de l'équipe; l'uniforme de l'écurie.
novi
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par stalker le Sam 11 Avr - 17:22

novi a écrit:

A moins que tu aie voulu dire que le capitalisme actuel allait glisser et pas que sémantiquement pour une fois, vers un capitalisme plus sauvage encore... Loach le pense, je le pense, et Agnés du Mono un peu !

C'est bien dans ce sens que je faisais cette suggestion, évidemment.
Mais il me semble qu'à force de s'en prendre à Sarkozy, beaucoup beaucoup de gens oublient de considérer une situation économique mondiale, ou plutôt l'ensemble d'un système de valeurs qui s'instaure autour de nous, et par nous, bien au-delà d'une icône politique et d'un pays - bien au-delà de nous-mêmes, petits citoyens dotés de privilèges et de croyances périmées. C'est toute une chaîne qui fonctionne, et non un îlot hexagonal isolé dont il s'agit. Si on réduit nos questions et nos perceptions à cet îlot, on s'enferme et on tourne le dos à une réalité mondiale. On ne la saisit pas.
Alors penser en terme "d'après sarkozysme", je trouve ça dangereux. Car, après, on risque de ne pas s'y être préparé. Et l'important, c'est pas la chute.
stalker
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par Varg le Sam 11 Avr - 19:21

stalker a écrit:A propos, dans le cadre de votre discussion, au lieu "d'après sarkozysme"...

Non, non, c'est tout à fait abusif. Je ne discute pas, encore moins de cela... Je regarde simplement novi pourrir une fois encore un fil avec ses considérations habituelles (un petit coup de Mexique, un petit coup d'auteur maudit, etc.) et, un, peu plus bas, les rappels permanents de ces grands amis clairvoyants eux-aussi dont il cite à loisir les blogs, comme si cela devait nous en imposer.

Preuve a été faite que sur un livre qu'il n'a pas lu et qui était l'objet du lien que je proposais, novi est capable d'en mettre des tartines à faire rougir Andros et Nutella réunis, selon le principe de la machine à répondre™ mis à jour par Replay.

Elizabeth Tessier et ses copines a écrit:A moins que tu aie voulu dire que le capitalisme actuel allait glisser et pas que sémantiquement pour une fois, vers un capitalisme plus sauvage encore... Loach le pense, je le pense, et Agnés du Mono un peu !
Ce genre d'imprécation ('tain on s'croirait chez Gérard de Villiers !) c'est du 50/50, bonhomme. Soit y glisse vers pire, soit y glisse pas vers pire, fouchtra, ce capitalisme actuel. Au Café du Commerce c'est à peu près le niveau des analyses...

Mais si Agnès du Mono le pense, 'tain, ça craint pour nous...

Sacré farceur...
Varg
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par txoa le Sam 11 Avr - 19:37

Je connaissais une mono qui s'appelait Agnès. J'étais amoureux d'elle et de ses écharpes violettes. Si je lui parlais "chute du capitalisme" elle me répondait Pink Floyd. Elle a disparu dans les volutes de ses pétards d'herbe locale assez moyenne.
txoa
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par stalker le Sam 11 Avr - 19:58

Le loup montre les dents...
stalker a écrit:
dans le cadre de votre discussion
Soit.

Quoi qu'il en soit, ce genre de débat m'ennuie. Sarkozy par là et ses opposants par ci. C'est de la poudre aux yeux, de la diversion qui empêche qu'on débatte précisément en terme d'idées, sans appartenance politique définie. Juste des idées, des pensées qu'on peut aussi canaliser sans leur donner des casquettes. Je sais, on ne nous a pas appris à le faire, mais il n'est jamais trop tard pour essayer de se prendre en main, sans béquilles.
stalker
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par novi le Sam 11 Avr - 20:57

On peut toujours tenter de réduire un interlocuteur lorsqu'on regarde les choses du pas de sa porte : exemple, le Mexique et aussi l'amérique du sud représentent certainement l'une des données politiques des plus intéressantes quant à notre avenir hexagonal et en ce sens, le français est trés replié sur lui même effectivement....lui reste bien les livres et internet.

Et en ce sens, Mona Cholet, toute excellente journaliste d'un trés bon canard qu'elle soit, est encore un peu jeune pour lancer des fatwas sur l'économie et le capitalisme mondial...

C'est en ce sens que je n'ai que parcouru son livre avec une certaine nonchalance, tout simplememt parce qu'il ne marche pas sur l'eau, mais libre à vous d'avoir des certitudes sur le sujet...


Dernière édition par novi le Sam 11 Avr - 21:05, édité 1 fois
novi
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par Varg le Sam 11 Avr - 21:05

stalker a écrit:Sarkozy par là et ses opposants par ci. C'est de la poudre aux yeux, de la diversion qui empêche qu'on débatte précisément en terme d'idées, sans appartenance politique définie. Juste des idées, des pensées qu'on peut aussi canaliser sans leur donner des casquettes. Je sais, on ne nous a pas appris à le faire, mais il n'est jamais trop tard pour essayer de se prendre en main, sans béquilles.
Je crois sincèrement que tu te méprends sur l'ambition de Mona Chollet qui n'est pas de parler de Sarkozy mais de comment un homme a pris le pouvoir en jouant sur le symbolique et de quel symbolique il s'agit. Surtout, de montrer qu'il a agit sur un terrain délaissé par ses opposants et justement, en confisquant adroitement le débat d'idées.
Varg
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par txoa le Sam 11 Avr - 21:16

novi a écrit:On peut toujours tenter de réduire un interlocuteur lorsqu'on regarde les choses du pas de sa porte : exemple, le Mexique et aussi l'amérique du sud représentent certainement l'une des données politiques des plus intéressantes quant à notre avenir hexagonal et en ce sens, le français est trés replié sur lui même effectivement....lui reste bien les livres et internet.
J'espère que tu te comprends parce que de mon côté.... Lis ta phrase à voix haute, ça pourrait t'aider. Mais Novi, à l'instar d'alain Delon n'a pas besoin d'aide. Novi se suffit à lui même.

On peut, Stalker, parler de la France de Sarkozy sans parler de Sarkozy comme on peut causer de Berlusconi en tant que phénomène.
On peut parler de la démagogie, de l'imagerie virile, des raccourcis langagiers, de la peoplisation, du bling bling comme argument électoral. Ca en dit beaucoup sur notre société, au delà de NS.
txoa
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par novi le Sam 11 Avr - 21:52

Je partais de la comparaison avec un président mexicain, Salinas ( 88 -94 ) dont le parcours fut trés semblable, vraisemblablement, au probable parcours en cours de Sarkozy...
novi
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par txoa le Sam 11 Avr - 21:54

Non, rien à voir au niveau conjoncturel et géo politique. Peut être sur le plan de la personnalité, mais comme Menem et tant d'autres; des gens avides de pouvoir, d'argent, intelligents mais incultes. Le pire avec NS, c'est qu'il met l'inculture comme argument électoral (Cf. sa saillie sur la princesse de Clèves)
txoa
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par novi le Sam 11 Avr - 22:18

Non, rien à voir au niveau conjoncturel et géo politique.

Bien sur que si et je fiche mon billet qu'à ce niveau, si le Mexique a vécu ces bouleversements capitalistiques bien avant nous, ce brave Nicolas va nous permettre de combler le retard.

Je ne suis pas sur que Salinas fut inculte par contre...
novi
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par stalker le Sam 11 Avr - 22:47

Varg a écrit:
Je crois sincèrement que tu te méprends sur l'ambition de Mona Chollet qui n'est pas de parler de Sarkozy (...)
Je n'ai pas encore pris connaissance des propos de Mona Chollet. Je réagissais juste à la discussion au débat en cours. Je vais y venir. J'espère que ce sera plus constructif.
stalker
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par edmond Gropl le Lun 13 Avr - 13:00

article lu et approuvé. (ou plussoyé)

J'ajouterais, sur le cas Rachida Dati, qu'il faut, lorsqu'on évoque son cas ne pas la réduire à son rôle de symbole (bling bling et intégration), elle est aussi la ministre qui a le plus travaillé pour son maître, celle qui a mis en place le plus de réforme ( du moins c'est sous son règne). Sa "disgrâce" n'est pas logique
edmond Gropl
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Rien à voir mais quand même... Empty Re: Rien à voir mais quand même...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser